Article

Comment bien fonctionner en entrepôt

Par Peter Schnorbach,
How distribution center employers are keeping the supply chain moving

Au cœur de la pandémie de COVID-19, les centres de distribution de tous les pays bourdonnent d'activité. Alors que nous sommes si nombreux à rester confinés, les employés des entrepôts traitent une énorme quantité de commandes portant à la fois sur des produits de première nécessité et sur des produits non essentiels. Chaque jour, ils s'exposent pour assurer le bon fonctionnement de la Supply Chain et aider les consommateurs confinés à obtenir les produits dont ils ont besoin. Quelles sont les mesures prises par leurs employeurs pour les protéger ? Comment ces entreprises agissent-elles pour inciter les employés de leurs centres de distribution à se rendre sur leur lieu de travail ? Et quels effets ces mesures temporaires pourraient-elles avoir à l'avenir sur la gestion des employés des entrepôts ?

Renforcer la sécurité du lieu de travail

Pour les entreprises avec lesquelles nous avons communiqué, l'objectif primordial est de préserver la santé et la sécurité des employés dans leur environnement de travail. Pourtant, il devient de plus en plus difficile de travailler dans un centre de distribution tout en respectant scrupuleusement les consignes de distanciation sociale. Quelle que soit la taille de l'entrepôt, des centaines de personnes y travaillent dans un espace restreint. Voici quelques-unes des mesures que prennent les entreprises pour assurer la sécurité de tous sur le lieu de travail.

  • Fourniture de masques, de gants et de gel hydroalcoolique
  • Mesure de la température des employés avant qu'ils ne pénètrent dans le centre de distribution
  • Pauses échelonnées pour séparer les employés
  • Désinfection des sacs à chaque passage dans l'entrepôt
  • Désinfection et restriction du partage des appareils RF et des casques
  • Blocage des portes en position ouverte afin de permettre aux employés d'entrer et de sortir sans toucher les poignées
  • Certaines entreprises vaporisent et désinfectent l'ensemble de l'entrepôt à intervalles réguliers

Du point de vue technologique, la gestion de la main d'œuvre contribue à faciliter les communications entre managers et employés et à automatiser le processus de gestion des pauses.

Les employeurs font preuve d'empathie avec leurs employés et, comme tous ceux qui sont confinés à domicile, nous l'espérons, ils leur sont reconnaissants pour le travail héroïque et indispensable qu'ils accomplissent chaque jour. Ces félicitations s'accompagnent d'une hausse du salaire horaire, de mesures incitatives et de primes pour récompenser les employés pour leur travail supplémentaire et les précautions qu'ils prennent afin de favoriser un taux de présence élevé.

Un pic saisonnier inattendu

La nature de cette crise oblige une grande partie de la population mondiale à rester confinée à domicile. Que cela leur plaise ou non, cela signifie qu'une grande majorité des habitants de la planète doivent faire des achats en ligne. Comme c'était prévisible, cela a entraîné une véritable explosion des commandes e-commerce, entraînant l'équivalent d'un pic saisonnier inattendu dans les entrepôts.

Les entreprises utilisent la technologie de gestion de la main d'œuvre pour mesurer la chute potentielle de productivité résultant des nouvelles procédures de sécurité. Toutefois, contrairement aux pics saisonniers précédents, lors desquels les solutions de gestion de la main d'œuvre visaient principalement à optimiser le débit et la productivité des centres de distribution, l'objectif primordial aujourd'hui est la sécurité des employés. Il est intéressant de noter que malgré les étapes supplémentaires liées aux précautions sanitaires, nous n'avons reçu aucun signalement relatif à un impact sur la productivité. La reconnaissance montrée aux employés semble être un facteur déterminant pour maintenir leur niveau élevé de motivation.

Quel est l'avenir de la main d'œuvre dans les centres de distribution ?

De toute évidence, il est trop tôt pour prévoir avec précision ce qui se produira à l'issue de la pandémie. Avant cette crise, le chiffre d'affaires des enseignes provenait principalement des ventes réalisées en boutique. Les magasins font partie intégrante de la stratégie commerciale de la plupart des retailers et dès qu'ils rouvriront, de nombreux consommateurs y retourneront avec plaisir. Cependant, de nombreux consommateurs auront découvert la facilité et la commodité des achats en ligne, qui aura fait ses preuves au cours de ces semaines de confinement, et ce mode d'achat pourrait avoir leur préférence à l'avenir. Cette tendance augmentera encore la nécessité de mixer les types de préparation de commandes en entrepôt et cela amènera encore plus de besoins en termes de main d'oeuvre au sein de ces derniers.

Dans la mesure où il existait déjà une pénurie de ressources dans les centres de distribution et où l'accent est mis désormais sur l'appréciation des employés, il semble logique de penser que les attentes des employés seront dorénavant plus élevées. Les bénéfices sociaux seront probablement un argument clé pour recruter et fidéliser les employés des centres de distribution. Le salaire horaire, en hausse actuellement par nécessité, se maintiendra certainement à un niveau plus élevé que celui qui existait avant la pandémie. Si tel est le cas, la technologie de Labor Management jouera un rôle majeur lorsqu'il s'agira de compenser la hausse des salaires par une hausse de la productivité.

Bien entendu, nos équipes d'experts en Labor Management se tiendront à la disposition des responsables d'entrepôts dès lors que ces derniers seront en mesure de se concentrer sur ces challenges post-pandémie. Pour le moment, tous nos employés continuent à soutenir et à saluer le travail accompli par les employés des centres de distribution du monde entier, qui chaque jour risquent leur santé pour le bien de tous, et assurent de manière tangible le fonctionnement de pans critiques de l'économie.

Respectez la promesse faite à vos clients