Quick commerce : les dessous d’un marché en pleine ébullition

Quick Commerce Boom Shows No Sign Of Abating

Partout dans le monde, la livraison express de produits alimentaires est en plein essor. Qu'il s'agisse de Cajoo en France, Breadfast en Égypte, Gorillas à Berlin, Gopuff en Amérique du Nord (qui poursuit activement son expansion mondiale), Jiffy à Londres ou d'Orchata en Amérique latine, il est indéniable que ce nouveau phénomène n’est pas une mode passagère. 

L'expansion et les investissements rapides dans un secteur qui, jusqu'à récemment, n'était même pas dans la ligne de mire de beaucoup de personnes, soulèvent trois questions intéressantes : premièrement, pourquoi est-ce devenu un secteur viable dans lequel start-ups et investisseurs en capital-risque ont été prêts à investir des milliards de dollars au cours des 24 derniers mois ? Deuxièmement, comment la livraison express de produits alimentaires fonctionne-t-elle d'un point de vue pratique ? Et enfin, qu'est-ce que cela implique pour le Retail et les Supply Chains en général dans les années à venir ?

Un nouveau marché en pleine effervescence

Examinons la première question : lorsque la pandémie s'est installée dans le monde développé, les restrictions ont entraîné une pause temporaire dans les habitudes d'achat des produits alimentaires. La demande de livraison en ligne ayant littéralement explosé du jour au lendemain, des millions de clients se sont retrouvés dans l'impossibilité d'accéder à des créneaux de livraison en ligne pendant des jours, voire des semaines, et ce dilemme a donné naissance à un nouveau marché : celui de l'épicerie express.

La flexibilité et l'agilité ont été fondamentales pour la réussite des entreprises au cours des années 2020 et 2021. Alors que beaucoup de prédictions sont faites sur le rôle futur du magasin, tout ce que nous pouvons dire avec certitude, c'est que les magasins tels que nous les avons connus devront, à l’avenir, être plus flexibles et à même de gérer le rythme rapide des changements de comportement des consommateurs, quel que soit le prochain défi transformationnel.

Quand automatisation et robotisation sous-tendent la livraison express

L'idée de proposer une livraison ultra-rapide de marchandises (épicerie ou autre) repose sur la mise en place de centres de préparation de commandes hyperlocaux, connus dans le monde de la logistique sous les noms de « centres de micro-fulfillment » ou encore de « dark stores ». De plus petite taille que les entrepôts traditionnels, ils sont situés en ville, au plus proche des consommateurs finaux, ce qui permet de réduire considérablement les délais entre la préparation de la commande et son arrivée chez le client final.

Principalement présente dans les secteurs verticaux de l'épicerie et des biens de consommation emballés (pour l'instant), la micro-préparation fait notamment appel à des processus automatisés et à la robotique pour prélever les articles dans des rayonnages de stockage compacts pour optimiser et accélérer la préparation de commande.

De plus, la proximité de ces mini-usines à colis avec les clients finaux, permet aux retailers de proposer des options de livraison plus respectueuses de l’environnement en utilisant par exemple une flotte de livreurs à vélos ou même de robots de livraison automatisés spécifiquement créés pour le dernier kilomètre, comme ceux fabriqués par Starship Robots. Cela donne également au client final le sentiment de participer au respect de l’environnement en évitant de prendre sa voiture pour aller acheter du beurre et un pack de yaourts au supermarché local.

Quel avenir pour le Retail et la Supply Chain ? 

La pandémie a mis en évidence la fragilité des Supply Chains mondiales tentaculaires et le besoin d’agilité dont les marques ont besoin pour suivre le rythme rapide de l'évolution des tendances et des attentes des consommateurs. 

Si la pandémie et les forces du marché qui ont conduit à l'essor de la livraison express vont s'estomper dans les années à venir, les avancées technologiques et les logiques commerciales qui ont évolué pour relever ces défis sont, quant à elles, là pour rester. Tout comme les smartphones, l'internet mobile et les réseaux sociaux sont devenus des composantes courantes dans d'autres domaines de la vie quotidienne.

La micro-préparation et les dark stores représentent une approche technologique pratique et un changement stratégique visant à rapprocher la Supply Chain du consommateur et, ce faisant, à répondre aux attentes des consommateurs d'aujourd'hui en termes de flexibilité, de rapidité et de niveau d'expérience client.

Alors que les marques du monde entier commencent à envisager l’environnement Retail post-pandémie, des thèmes plus larges tels que l'agilité opérationnelle et le rapprochement de la Supply Chain des consommateurs vont probablement rester primordiaux. 

Étant donné que les centres de micro-fulfillment et les dark-stores répondent à ces deux exigences fondamentales du retail actuel, les technologies telles que la gestion intelligente des entrepôts et l'automatisation, ainsi que les plateformes et les logiciels qui permettent une meilleure intégration entre l'homme et la machine (dans ces nouveaux environnements), devraient prospérer au cours des dix prochaines années. 

Respectez la promesse faite à vos clients