Article

L'automatisation flexible améliore les opérations d'entreposage et de traitement des commandes

Par John Santagate,
Flexible Automation Delivers Improved Warehouse and Fulfillment Center Operations

Le marché en plein essor du commerce en ligne et du traitement des commandes directes des consommateurs (D2C), associé à un marché de la main d'œuvre très complexe, impose une pression considérable aux entreprises qui doivent améliorer les opérations de leurs entrepôts et de leurs centres de traitement. Toutefois, la plupart des entreprises qui se concurrencent dans cet espace ne disposent pas de l'envergure ni du budget suffisants pour investir dans une automatisation complète.

Dans ces conditions, comment ces entreprises peuvent-elles être compétitives dans un secteur de plus en plus automatisé ? L'une des réponses concerne un investissement dans l'automatisation flexible, rendu possible par la robotique mobile autonome (AMR) moderne.

Présentation générale du marché de l'AMR

Depuis 2012, le marché des robots mobiles autonomes a explosé. Des dizaines de fournisseurs, chacun possédant une forme, une caractéristique ou une fonction unique, procurent des AMR aux entrepôts et aux centres de traitement. Cette technologie prend en charge une grande partie des déplacements de matériels et contribue à améliorer considérablement les opérations sur de nombreux plans. En fait, une récente étude de marché menée par IDC a révélé que dans plus de 70 % des cas, la robotique permettrait une amélioration de plus de 10 % en termes de productivité, d'efficacité et de capacité.

Une capacité plus souple et plus économique

Historiquement, la bonne marche des workflows lors des pics d'activité a toujours imposé une hausse de la capacité qui passait par une augmentation de la main d'œuvre affectée à ces tâches. Plus les personnes présentes dans l'entrepôt et/ou le centre de traitement étaient nombreuses, plus la capacité augmentait. Toutefois, sur le marché du travail actuel, cette solution est devenue à la fois très complexe et très coûteuse. La pénurie de main d'œuvre actuelle a augmenté la concurrence pour les employés disponibles et provoqué une hausse du coût du travail intérimaire.

L'AMR relève ce défi en effectuant des tâches dont les humains étaient traditionnellement chargés, comme celles qui consistent à pousser des chariots et dans certains cas, à récupérer des articles dans des rayons. Cela permet aux personnes de se concentrer sur d'autres activités à plus forte valeur ajoutée. Dans la mesure où les fournisseurs d'AMR sont prêts à proposer leurs robots « en tant que service », les clients peuvent désormais déployer des robots supplémentaires à la demande. Ainsi, les entreprises sont en mesure de dimensionner correctement leurs opérations pour une période donnée sans avoir à augmenter la capacité en recourant à la main d'œuvre. La plupart des AMR ne sont pas conçus pour remplacer les personnes. Ils viennent plutôt s'ajouter au pool de main d'œuvre existant et renforcer sa performance et son efficacité.

La technologie au-delà des AMR

Le marché des robots capables de prélever les articles est également en plein essor. Là aussi, les fournisseurs déploient leur technologie moyennant un investissement initial minime, ce qui permet aux utilisateurs de prouver sa valeur et d'effectuer les remboursements au fil de leur utilisation. Ce modèle permet de fournir une capacité, une productivité et une efficacité supérieures de manière économique, et offre une multitude d'autres avantages.  Les robots mobiles équipés de bras peuvent se charger du prélèvement des articles, les cellules de travail de bras robotisés peuvent être plongées dans les caisses de tri et de transport pour effectuer des prélèvements, et les robots équipés de lecteurs RFID peuvent automatiser la gestion du stock.

Les bras robotisés et les robots mobiles sont capables d'une interaction collaborative avec les personnes présentes dans l'environnement du centre de distribution et ces flux de travail hybrides appelés « co-bot » promettent des gains majeurs en termes de flexibilité et de productivité. L'aptitude pour les robots à exploiter les capteurs, la vision et l'intelligence artificielle pour détecter des articles et réagir en temps réel à leur environnement a joué un rôle majeur dans leur adoption rapide. Bon nombre de ces robots sont spécifiquement construits dans une optique de sécurité, garantissant des interactions contrôlées et bénéfiques avec les personnes qui participent également aux processus. En fait, la sécurité est l'un des aspects les plus importants à prendre en compte dans la commercialisation de l'automatisation flexible et de la robotique.

L'interaction avec les robots ne se limite pas à l'interaction entre l'humain et la machine.  Les processus professionnels dans l'entrepôt et le centre de traitement sont dirigés par le WMS. L'intégration complète n'impose pas toujours l'utilisation des robots, mais il s'agit d'une bonne pratique. En fait, plus il est facile d'activer l'intégration entre la robotique et le WMS, plus il devient également facile de déployer des robots et de bénéficier de leur utilisation. Manhattan Associates a tenu compte de cette tendance et a intégré un système WES directement dans son système WMS afin d'optimiser la coordination entre l'homme et la machine dans l'entrepôt. En outre, l'intégration entre les robots et le WMS contribue à fournir des données aux processus qui seraient autrement inaccessibles ou sous-optimisés avec des opérations manuelles.

En conclusion

Dans l'ensemble du paysage des fournisseurs, les AMR sont capables de réaliser un certain nombre d'opérations dans l'entrepôt, y compris à la fois des mouvements autonomes du matériel et la manutention des produits. Malgré l'augmentation rapide de l'intérêt et du déploiement des robots, nous n'en sommes encore qu'aux tout premiers balbutiements de ce marché. Il reste de très nombreux domaines à développer, en particulier à mesure que les entreprises qui ont évité l'automatisation pour des raisons budgétaires ou en raison d'autres contraintes prendront conscience de ses avantages potentiels et comprendront que l'avenir de ce secteur d'activité dépendra dans une certaine mesure de l'automatisation flexible.

Lisez nos autres articles dans lesquels nous examinons des innovations spécifiques de l'interaction entre l'humain et la technologie qui influencent la manière dont le travail est effectué dans l'entrepôt.

Respectez la promesse faite à vos clients