Changer de lieu

Manhattan Active Platform

Manhattan Active® DX

Chez Manhattan, nous avons une philosophie « no code, low code, your code » quand il s’agit d’étendre notre plateforme cloud-native Manhattan Active Platform construite entièrement à partir d’API de microservices avec des outils et des services d’expérience développeur pour rendre l’ajout de votre innovation à la nôtre plus facile que jamais.

Contactez-nous

Coder ou ne pas coder. Le choix vous appartient.

Gestion claire des profils

Gestion simplifiée des profils d’utilisateurs et d’organisations.

Configuration transparente

Configuration facile des workflows et de l’expérience utilisateurs dans l’application.

Déploiement guidé

Assistants de configuration rationalisés pour guider et accélérer le déploiement.

Extensions utilisateur

Extensions de l’interface utilisateur et de l’expérience mobile.

Utilisation de l’API

Création et gestion d’API composites.

Extensions de données

Extensions de bases de données simplifiées.

Intégration BYOS

Capacités d’intégration BYOS (Bring Your Own Service) et accès convivial à toutes les API de microservices pour les développeurs.

Aide guidée

Accès à developer.manh.com pour une documentation complète, des conseils et des exemples d’extension de la Manhattan Active Platform.

Gestion des extensions personnalisées

Boîte à outils WYSIWYG (What You See Is What You Get) de Manhattan ProActive pour la gestion et la création d’extensions personnalisées.

FAQ

Tout ce que vous vouliez savoir sur les expériences des développeurs.

Le développement « no code » (sans code) fait référence à la création d’applications et de systèmes logiciels sans écrire de code traditionnel, généralement en utilisant des environnements de développement visuels et des composants logiciels préconstruits.

Le développement no code est conçu pour faciliter la création de logiciels et l’automatisation des processus pour les personnes qui n’ont pas de compétences en programmation traditionnelle, et peut être un outil utile pour le prototypage et la création rapide d’applications simples.

Le développement « low code » (avec peu de code) fait référence à la création d’applications et de systèmes logiciels ne nécessitant qu’une quantité minimale de code traditionnel. Ce type de développement est similaire au développement « no code », mais il permet généralement une personnalisation et une flexibilité accrues grâce à l’utilisation de code quand cela est nécessaire.

Les plateformes « low code » proposent des interfaces « glisser-déposer » et d’autres outils visuels qui permettent aux développeurs de créer des logiciels en assemblant des composants préconstruits et en les configurant pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Une « API de microservices » est une interface de programmation d’applications (API) qui permet d’accéder à une application basée sur des microservices, c’est-à-dire une suite de petits services indépendants qui communiquent entre eux à l’aide d’API.

Chaque service est une unité autonome de fonctionnalité responsable d’une tâche ou d’un ensemble de tâches spécifiques au sein de l’application globale. Ils sont conçus pour être légers et modulaires, ce qui permet de les utiliser et de les intégrer facilement à d’autres systèmes.

L’expression « API first » fait référence à une approche de conception dans laquelle une interface de programmation d’application (API) est développée et conçue avant la mise en œuvre de l’application logicielle elle-même, parce que l’API devrait être le principal moyen d’interaction entre l’application logicielle et d’autres applications et systèmes susceptibles de s’intégrer à l’API ou de l’utiliser.

L’adoption d’une approche fondée sur l’API en premier lieu présente plusieurs avantages. Elle permet de développer et de tester l’API indépendamment du reste de l’application, ce qui peut rendre le processus de développement plus efficace et permettre d’utiliser l’API et de l’intégrer plus facilement à d’autres systèmes. Elle permet également à l’API d’être conçue avec une compréhension claire des besoins et des exigences des consommateurs de l’API, ce qui peut contribuer à garantir qu’elle est facile à utiliser et qu’elle répond aux besoins de ses utilisateurs.

Une extension d’application native du cloud est un logiciel qui ajoute des fonctionnalités supplémentaires à une application existante, mais qui ne modifie pas les API d’origine ou le code de base de l’application. Les extensions peuvent prendre de nombreuses formes, notamment des plug-ins, des add-ons et des intégrations à utiliser en conjonction avec une application ou une plateforme.

Les extensions d’application sont utilisées pour étendre les capacités d’une application de différentes manières et peuvent être développées par la même société que celle qui a créé l’application, ou par des développeurs tiers.

Contactez-nous

Besoin d’aide ?

Discutez avec un expert pour en savoir plus sur la technologie Manhattan.