Article

Un regard plus approfondi sur la visibilité de la Supply Chain

Par Scott Fenwick,
A Closer Look at Supply Chain Visibility

La visibilité de la Supply Chain peut avoir différentes significations. Cela dépend des objectifs de l'entreprise, des priorités stratégiques au sein de la Supply Chain, ou bien simplement d'un point de vue plus approfondi sur des domaines spécifiques de la Supply Chain, sur lesquels on ne se concentrait pas habituellement.

Les solutions de Supply Chain fournissent une structure holistique permettant d'intégrer des données internes ou externes à l'entreprise, pour lui apporter une vue de bout en bout et permettre d'autres avantages commerciaux tels que la réduction des coûts de transport et l'amélioration de l'expérience client. Comment peut se présenter la visibilité de la Supply Chain ? Pour certains, la visibilité est simplement un système d'échange informatisé de données (EDI), alors que pour d'autres, cela signifie une vue claire sur l'état actuel et l'historique pertinent des commandes, sur les expéditions et l'inventaire ainsi que sur les différentes fluctuations qui peuvent survenir au cours de leurs différents cycles de vie.

Pour la plupart des entreprises, la visibilité dérive des données issues de ces différents points du cycle de vie de la Supply Chain, et il est indispensable d'intégrer ces données dans un seul et même système. Cela présente toutefois certains défis : par exemple, certaines données pertinentes peuvent être générées par des systèmes échappant au contrôle de l'entreprise, par exemple appartenant à un fournisseur tiers. Si une entreprise souhaite connaître l'état d'une commande en cours de traitement par un fournisseur, elle doit compter sur le fait que ce fournisseur externe lui fournisse cette information. En outre, cette information doit être précise et claire pour être utile.

L'impact de l'omnicanal sur la visibilité de la Supply Chain

L'omnicanal a eu un impact considérable sur les opérations et les modèles commerciaux. Mais cela a également eu un impact majeur sur le besoin d'avoir une visibilité sur la Supply Chain.

Lorsqu'une entreprise dispose d'une compréhension plus granulaire de son inventaire, elle est plus en mesure de tirer parti de ces informations. La visibilité de l'inventaire permet à l'entreprise d'accéder plus efficacement à cet inventaire pour satisfaire la commande d'un client, modifier les itinéraires de transport et équilibrer l'offre et la demande en s'appuyant sur les conditions du marché. Toutefois, pour que cela soit possible, l'entreprise doit disposer de données provenant d'un certain nombre de canaux et de processus différents, tels que: ses entrepôts, ses magasins, son fournisseur ou fabricant de produits finis, ainsi que des transporteurs de fret, des sociétés de services logistiques (3PL) et des transporteurs locaux. Si ces données ne peuvent pas être consolidées et rationalisées, l'entreprise n'est pas en mesure d'exploiter un atout commercial majeur. Dans un contexte où les données constituent la source primaire, l'architecture -c'est-à-dire la façon dont les données sont collectées et agrégées pour leur donner du sens- devient critique. Les systèmes de gestion de back office, qui prennent en charge et entretiennent les données, doivent être ouverts et aptes à recevoir des données provenant de différentes sources et dans différents formats.

Même des données apparemment aussi abstraites que celles issues des réseaux sociaux, devront commencer à s'ajouter à des types de données plus traditionnels, dans un contexte où les entreprises cherchent à obtenir une perspective holistique sur leur Supply Chain. En outre, les flux GPS provenant des ordinateurs embarqués dans les camions ou les navires constituent un autre flux courant de données, qui peut améliorer le statut des expéditions. En suivant les éventuels écarts dans ces ensembles de données, les professionnels de la logistique sont en mesure de réagir et de s'adapter plus efficacement, que s'ils utilisaient des méthodes traditionnelles de reporting, qui potentiellement peuvent ne pas être disponibles avant un laps de temps de plusieurs semaines.

Considérer la visibilité comme un objectif à long terme

Les entreprises doivent considérer la visibilité de la Supply Chain comme un voyage: non pas comme un projet unique et prédominant, mais comme une série d'initiatives plus petites, avec comme objectif final d'obtenir une plus grande et plus large visibilité. Dans la mesure où la visibilité de la Supply Chain ne produit généralement un retour sur investissement que bien plus tard, l'approche la plus efficace pour une entreprise consiste généralement à traiter des composants plus petits et de façon graduelle, afin obtenir le financement de ces initiatives. Par exemple, une entreprise peut identifier un point de difficulté particulier dans le cycle de vie de la Supply Chain, ou un problème commercial spécifique, et construire un projet de visibilité pour l'adresser. Ces projets à portée plus réduite sont plus rapides à formuler et il est plus simple d'en faire le rapport au sein de l'entreprise, ce qui augmente la probabilité que d'autres projets de visibilité de la supply chain soient aussi approuvés dans le futur.

Le flux des données ne va qu'augmenter pour les entreprises. Gagner de la visibilité deviendra une priorité plus aiguë, dans un contexte où les responsables commerciaux et supply chain cherchent à tirer plus de valeur de leurs données, sachant toutefois que celles-ci ne sont exploitables que si les outils adéquats sont en place pour permettre aux professionnels d'y accéder et de les comprendre.

Respectez la promesse faite à vos clients