Article

L'entrepôt moderne : bienvenue dans la nouvelle norme

Par Ruben Braiter ,
The Modern Warehouse: Welcome to the New Normal

On dit que le changement est inévitable et si vous travaillez dans le monde stockage, vous l'avez remarqué. Les profils de commandes sont très variables aujourd'hui. Les entreprises B2B effectuent des expéditions moins volumineuses mais plus fréquentes. Les clients B2C achètent sur différents canaux en utilisant toutes sortes d'options de traitement. Ils s'attendent en outre à des livraisons plus rapides et à des frais de port réduits, voire inexistants.

La complexité est à la hausse. Les fenêtres de livraison sont plus étroites et le coût du traitement ne cesse d'augmenter. Nous sommes entrés dans l'ère du commerce connecté. Par conséquent, la question du jour est la suivante : de quoi avez-vous besoin pour réussir ?

Passage à un modèle de distribution unifié

Les entrepôts restent principalement des installations à canal unique conçues pour gérer de gros volumes avec une efficacité maximale. Les lots s'accumulent et lorsque les tâches de préparation sont libérées, les ressources (humaines ou matérielles) des centres de distribution fonctionnent à pleine capacité. Il s'agit de la « vague » classique que nous connaissons et que nous aimons tous. Il s'agit d'une méthode de traitement qui nous a fait ses preuves et qui conserve tout son intérêt. Mais comment faire pour traiter des commandes plus fréquentes, dans la séquence appropriée, dans un contexte de priorités commerciales et de dates d'expédition sans cesse en mouvement ? Comment optimiser en permanence le débit et la capacité ?

Des stratégies qui ne suffisent plus

Alors que les commandes B2B sont de moins en moins volumineuses et que les ventes en ligne se développent, les entreprises s'efforcent de répondre à la nouvelle demande de différentes manières. Elles engagent davantage de salariés à temps plein ou font appel à des employés intérimaires pour gérer leur pic d'activité. De toute évidence, cette augmentation de la main d'œuvre génère des coûts. Il est également nécessaire de former les nouveaux employés et de gérer le manque de productivité et le risque d'erreur qui accompagnent toute courbe d'apprentissage.

L'achat d'équipements supplémentaires constitue une option. Il est toutefois coûteux et nécessite une installation, une intégration et un entretien.

Enfin, certaines entreprises qui ont du mal à intégrer le commerce en ligne à leurs processus existants sont obligées d'investir de manière considérable dans la construction de nouveaux centres de distribution. Toutes ces méthodes affectent la marge bénéficiaire. Il s'agit globalement de solutions temporaires - et très coûteuses. 

La solution d'avenir

Où est-ce que cela nous mène ? En matière de gestion de l'évolution des modèles d'achat, le status quo n'est pas une solution. Mais comment répondre de manière plus rentable aux exigences d'un marché en pleine mutation ? La bonne nouvelle est qu'il existe un moyen d'optimiser la capacité de vos employés, de votre équipement et de votre stock, et même de l'améliorer.

La clé pour bénéficier de l'agilité et de la souplesse suffisantes pour utiliser au mieux vos ressources est une stratégie de traitement sans vague appelée Order Streaming. Spécifiquement conçue pour les commandes en ligne peu volumineuses, cette solution est un complément parfait du traitement par vagues. En associant les deux techniques vous pourrez vraiment commencer à repousser les limites du possible : c'est ce que l'on appelle la stratégie Push Possible®.

Lisez nos autres articles pour découvrir les caractéristiques de la solution de gestion d'entrepôt qui nous semble la plus adéquate pour répondre à ces besoins, ainsi que des points de vue sur d'autres notions liées à l'optimisation logistique.

Vous pouvez transformer votre modèle de préparation de commandes. Découvrez comment

Respectez la promesse faite à vos clients