Article

Étude 2019 sur le transport dans la chaîne logistique

Par Manhattan Staff,
2019 Supply Chain Transportation Study

Dans une micro-étude menée par Manhattan Associates auprès d'une centaine de responsables technologiques et métiers dans le secteur des transports, les personnes interrogées ont cité la visibilité en temps réel, la hausse des coûts, la capacité limitée et l'optimisation comme leurs principaux enjeux.

Les personnes interrogées se sont présentées comme issues d'un certain nombre de secteurs, parmi lesquels les services logistiques, les produits alimentaires, le commerce de gros, l'industrie et les biens de consommation. Ils furent généralement unanimes dans leur défi pour proposer une chaîne logistique davantage en temps réel. La plupart des modalités de transport étaient bien représentées, avec la majorité des catégories de transport terrestre comme les colis, les chargements partiels et complets représentant environ 20 à 30 % de plus en termes d'utilisation que les flottes privées, les transports maritimes, aériens et intermodaux.

Livraison directe au consommateur

Les attentes croissantes en termes de traitements des ventes directes au consommateur se répercutent dans chaque secteur et obligent les responsables de la chaîne logistique à se tourner vers des innovations pour garantir la croissance. Dans ces conditions, il n'est peut-être pas surprenant de constater que les personnes interrogées se concentrent sur les investissements qui réduisent les frictions et améliorent l'efficacité en matière de transport de marchandises. Signe de cette orientation, 75 pour cent des responsables de la chaîne logistique ont indiqué que la visibilité en temps réel était très importante pour leur entreprise. Peut-être plus que tout autre élément, la visibilité du suivi en temps réel au niveau du fret, de l'expédition et même de l'article devient indispensable pour optimiser l'efficacité, non seulement des actifs de transport, mais aussi de ceux de l'entrepôt et de la cour qui sont des appuis pour les véhicules de transport.

Toutefois, la nécessité de fournir plus d'options de traitement des commandes, et ce, plus rapidement, génère une préoccupation croissante à propos de la hausse des coûts parmi les personnes interrogées. Alors que huit pour cent seulement des personnes interrogées s'attendent à des hausses du coût des transports ferroviaires, 42 pour cent d'entre elles pensent que le coût des transports routiers va augmenter. Globalement, huit personnes sur dix prévoient une hausse notable de l'ensemble de leurs coûts de transport au cours des deux prochaines années. Lorsqu'il s'agit de répertorier leurs priorités, le sujet le plus important, de façon prédictible, concerne la réduction des coûts généraux du transport, évoqué par 39 pour cent des personnes interrogées. La deuxième priorité concerne la capacité d'avoir une visibilité en temps réel, un sujet essentiel pour 28 pour cent des personnes interrogées.

Hausse des coûts

La combinaison d'un nombre croissant de livraisons directes au consommateur moins coûteuses (voire gratuites) et de la hausse du coût des transports liée à des contraintes de capacité et à une baisse de l'efficacité incite les responsables du transport à envisager des systèmes de gestion des transports (TMS), en particulier ceux qui sont spécifiquement conçus pour gérer les contraintes de la chaîne logistique moderne. Près de la moitié (44 pour cent) des personnes interrogées ont indiqué qu'elles prévoient d'initier un projet TMS au cours des deux prochaines années. Parmi ces personnes, une sur quatre adoptera une solution de TMS pour la première fois, ce qui indique qu'un éventail plus large d'entreprises est affecté par les exigences du traitement omnicanal et que davantage de sociétés ont besoin d'une solution de TMS.

Optimisation

Pour combattre la hausse des coûts, une solution de TMS moderne doit être en mesure d'apprendre. Elle doit fournir une optimisation de planification initiale pour parvenir au résultat souhaité. Toutefois, elle doit également être en mesure de s'adapter à la visibilité en temps réel de l'ensemble du réseau une fois que celui-ci est en action. Compte tenu de la fluidité liée aux contraintes de capacité, des attentes croissantes en termes de vitesse de livraison et de l'ampleur considérable des réseaux mondiaux, l'optimisation à la volée devient un atout indispensable. Les personnes interrogées sont globalement d'accord sur ce point, citant l'optimisation comme leur troisième défi majeur, après la visibilité et la hausse des coûts. Les dirigeants d'entreprise ont même indiqué que l'optimisation était leur priorité essentielle pour les deux années à venir.

Ce n'est qu'un début

Les résultats de l'enquête ont révélé que les personnes interrogées utilisent les modalités de transport de manière très diverse ; elles se concentrent sur la gestion des coûts du transport et attachent une importance considérable à la visibilité en temps réel de l'ensemble de leur réseau de transport afin de tenir leurs promesses à leurs client de manière aussi rentable que possible.

À mesure que les investissements dans les solutions de TMS augmenteront au cours des deux prochaines années, les perspectives parmi les responsables de la chaîne logistique sont positives. Ils s'attaquent à des défis connus et se préparent pour l'imprévu. Et même si les enjeux sont élevés, ils reconnaissent qu'ils ne pourront pas conquérir le traitement omnicanal s'ils ne disposent pas des outils et d'une technologie conçus pour le réseau de transport moderne.

Pour découvrir comment le TMS de Manhattan peut contribuer à résoudre ces défis et à réduire les coûts de transport, consultez la page manh.com/fr-fr/tms.

Respectez la promesse faite à vos clients